Bitget App
Trade smarter
Acheter des cryptosMarchésTradingCopyBotsEarnWeb3

Qu'est-ce qu'un pont blockchain ?

iconShare
2024-01-13
Qu'est-ce qu'un pont blockchain ?

Un pont blockchain est un protocole qui facilite le transfert de cryptomonnaies d'une blockchain à une autre. Par exemple, si vous avez des stablecoins comme l'USDC sur la blockchain Solana et que vous voulez les transférer sur la blockchain Fantom, vous devrez utiliser un pont à cette fin.

Dans cet article, nous visons à fournir une couverture complète des ponts et des blockchains les plus couramment utilisées.

Qu'est-ce qu'un pont blockchain ?

Un pont blockchain permet le transfert de tokens ou de données entre deux blockchains, permettant aux utilisateurs d'utiliser des applications décentralisées basées sur une autre blockchain. Toutes les cryptos ont leur propre blockchain. Les tokens, quant à eux, sont des versions virtuelles d'un actif construites sur la blockchain d'une autre crypto. Il existe de nombreux réseaux de cryptomonnaies , tels qu'Ethereum, Solana, BNB Chain, DAI, Cardano, Polygon, etc. Chacun de ces réseaux possède sa propre cryptomonnaie et son propre écosystème. Le réseau Ethereum est principalement construit autour de la crypto ETH, et le même principe s'applique à tous les autres réseaux. Néanmoins, il est possible de se procurer un token ETH sur le réseau BNB Chain, sur le réseau Polygon, etc. Dans ces cas, les cryptos sont représentées sous forme de tokens sur les réseaux d'autres cryptomonnaies. Des mécanismes spécifiques sont mis en place pour s'assurer que les prix sont uniformes sur les différents réseaux.

Pourquoi utiliser un pont blockchain ?

Les ponts blockchain sont nécessaires pour trois raisons principales :

- L'une des raisons est que de nombreux tokens ERC20 que vous achetez actuellement proviennent du réseau Ethereum. Cela signifie que lorsque vous achetez Polygon ou Matic sur Bitget, vous obtenez une version Ethereum de Polygon ou Matic plutôt que le "véritable" token Polygon sur le réseau Polygon. En d'autres termes, les principales plateformes d'échange de cryptomonnaies proposent essentiellement des tokens sur le réseau Ethereum plutôt que des tokens natifs. Cela signifie que vous n'obtenez pas la crypto "originale".

- La deuxième raison de transférer vos ETH natifs du réseau Ethereum vers le réseau Polygon est le coût plus élevé des transactions effectuées sur le réseau Ethereum. Polygon a été conçu afin de faciliter la mise à l'échelle d'Ethereum. Cependant, il n'offre pas actuellement la même sécurité qu'Ethereum. Cela s'explique par le fait que, par nature, Polygon est un peu plus centralisé. Les ponts sont nécessaires pour permettre aux utilisateurs ordinaires d'accéder plus facilement aux différents réseaux tout en leur offrant davantage de flexibilité, sachant que chaque réseau offre des coûts, des temps de transaction, et un niveau de sécurité différents.

- Enfin, les ponts sont essentiels pour l'évolution du secteur de la blockchain. Dans l'état actuel des choses, il incombe à chacune des différentes blockchains d'innover, en répondant à la fois aux problèmes de sécurité et de mise à l'échelle. Par exemple, les avantages qu'offre le Bitcoin ne sont pas facilement applicables à l'amélioration d'Ethereum. C'est là qu'intervient le "bridging" (mécanisme de pont). Cette approche peut potentiellement transformer le secteur de la blockchain en un sport d'équipe, où les blockchains travaillent ensemble pour créer une solution globale aux défis qu'elles visent à relever.

Comment fonctionnent les ponts blockchain ?

Après avoir effectué des recherches, nous avons identifié deux modes de fonctionnement principaux d'un pont blockchain. Si vous découvrez un troisième mode de fonctionnement, n'hésitez pas à nous envoyer un e-mail et nous nous pencherons sur votre suggestion.

Le premier mode est très centralisé et fonctionne essentiellement comme une extension de n'importe quelle plateforme d'échange. Dans cette approche, il existe de grands pools Ethereum/USDT et Polygon/USDT, représentant tous deux l'USDT sur chaque réseau respectif. Il convient de noter que dans certains cas, il ne s'agit pas d'un pool, mais d'une entreprise ou d'un particulier, bien qu'il s'agisse généralement d'un pool. Lorsque vous déposez des ETH ou de l'USDT, ils sont ajoutés au pool Ethereum/USDT. Ensuite, l'autorité centralisée vous fournira une quantité équivalente de Polygon ou d'USDT, qui sera prélevée du pool Polygon/USDT. Naturellement, vous devez payer des frais, qui seront collectés et transmis à l'autorité centralisée ou aux fournisseurs de liquidités . Cependant, il s'agit généralement de frais modiques que les utilisateurs sont enclins à payer, car il n'existe pas vraiment de méthodes alternatives pour passer facilement d'un réseau à un autre. L'une des préoccupations majeures est de faire confiance à l'autorité centrale pour qu'elle ne détourne pas les fonds au cours du processus, en particulier si ce processus prend plusieurs jours. En outre, cette méthode ne fonctionne que si les utilisateurs continuent à trader entre eux. Par exemple, de nombreux utilisateurs ont rencontré des difficultés lorsqu'ils ont tenté de transférer des stablecoins du réseau BNB Chain vers le réseau Polygon, car ce dernier n'avait plus de stablecoins à fournir et le pool était vide. Dans ce cas, les utilisateurs ont dû attendre environ 4 heures avant que d'autres utilisateurs n'effectuent les transactions inverses, réapprovisionnant ainsi le pool avec leurs fonds.

Le deuxième mode de fonctionnement d'un pont crypto ou d'un pont blockchain est celui des contrats intelligents. Ce mode est assez complexe et mériterait un article à part entière, mais pour l'instant, nous vous proposons un bref aperçu. Lorsque vous utilisez un pont crypto, les actifs crypto que vous envoyez sont de fait bloqués dans un contrat intelligent. Une fois qu'ils sont bloqués, vous recevez une copie de ces tokens sur le nouveau réseau vers lequel vous souhaitez effectuer le transfert. Concrètement, le contrat intelligent frappe de nouveaux tokens pour vous. Cela est autorisé car le contrat intelligent sait que vous avez brûlé ou bloqué la crypto équivalente sur l'autre réseau. Il convient de noter que la méthode des contrats intelligents est généralement utilisée pour les cryptos qui ne disposent pas de capacités inhérentes en matière de contrats intelligents. Par exemple, le Bitcoin, le Bitcoin Cash et le Dogecoin sont des cryptos très prisées par les investisseurs, mais elles ne permettent pas d'effectuer des opérations telles que le prêt ou l'emprunt. Cependant, vous pouvez facilement obtenir des représentations de ces cryptos sur un réseau qui prend en charge les contrats intelligents, comme Ethereum. Par exemple, RenBTC est un token basé sur le réseau Ethereum qui vous permet de détenir un token indexé sur le prix du Bitcoin. Il fonctionne essentiellement comme le Bitcoin, mais étant sur le réseau Ethereum, il vous donne la possibilité de vous livrer à des activités telles que le prêt ou l'emprunt, et d'interagir avec d'autres applications décentralisées.

Exemples de ponts blockchain

Comment établir un pont entre les blockchains compatibles EVM ?

Les blockchains compatibles EVM sont toutes les blockchains qui utilisent la machine virtuelle Ethereum. Parmi les exemples de blockchains compatibles EVM, on peut citer BNB Chain, Fantom, Harmony, et les solutions Ethereum Layer 2 comme Arbitrum, Optimism, et Polygon.

Il est possible d'établir un pont entre ces différentes blockchains grâce aux diverses options de ponts disponibles. L'écosystème actuel des ponts compatibles EVM est assez étendu, ce qui rend relativement facile le passage d'une blockchain à une autre.

Parmi les ponts les plus connus figurent Cbridge, Multichain, Connext et Synapse. Cette liste n'est pas exhaustive ; il existe de nombreux autres ponts. Faites toujours preuve de prudence, car les frais et la liquidité peuvent varier en fonction du pont que vous choisissez. Nous vous recommandons vivement de les comparer minutieusement avant de prendre une décision. Par exemple, le pont Multichain propose des frais fixes.

L'utilisation d'un pont est simple. Il suffit de connecter votre portefeuille, de sélectionner la blockchain d'origine, puis de choisir la blockchain de destination. Une fois ces paramètres saisis, vous devrez confirmer la transaction, puis le swap sera exécuté. Le transfert n'est pas instantané, mais il ne prend pas non plus des heures. En règle générale, il faut compter entre 2 et 10 minutes pour récupérer les fonds sur la blockchain de destination. Le temps de traitement de la validation des transactions peut être influencé par la congestion du réseau.

Li Finance : un agrégateur de ponts

LI.FI a développé une couche intermédiaire entre l'infrastructure DeFi et la couche des DApps. En agrégeant tous les éléments clés de la DeFi, LI.FI permet aux développeurs de se concentrer sur leurs propositions de valeur uniques. Cette plateforme apparaît ainsi comme le portail ultime pour toutes les options actuelles d'échanges et de ponts. À l'instar d'un site de comparaison de vols lorsque vous planifiez vos vacances, LI.FI est votre outil de comparaison de choix pour les services de ponts.

Ponts sur Solana

Il existe deux ponts principaux pour faire le pont entre Ethereum, Polygon et d'autres blockchains : Allbridge et Wormhole. Il est important de comparer les frais de ces deux ponts et, surtout dans le cas de Solana, de faire attention aux tokens que vous recevez lorsque vous utilisez ces ponts. À titre d'exemple, nous avons utilisé l'application Allbridge pour faire passer de l'USDC de la blockchain Polygon à la blockchain Solana. L'aspect distinctif du pont entre une blockchain compatible EVM comme Polygon et la blockchain Solana est que, bien que nous ayons transféré des USDC depuis Polygon sur la blockchain Solana, nous n'avons pas reçu de véritables USDC mais des apUSDC, c'est-à-dire des USDC qui ont besoin d'être enveloppés. Le préfixe "ap" signifie "Allbridge Polygon". Compte tenu de la différence entre les langages de programmation de Polygon et de Solana, les tokens sont enveloppés pendant le processus de transfert. Ils peuvent ensuite être échangés contre de véritables USDC de la blockchain Solana. Dans notre cas, nous avons utilisé l'agrégateur Jupiter . Il est important de comprendre que cela implique généralement des frais d'échange et un faible slippage, à payer en plus des frais du pont.

Problèmes liés aux ponts

L'un des problèmes principaux posés par les ponts est qu'ils ne sont pas fiables à 100%, contrairement à une application décentralisée qui repose exclusivement sur son code et son langage de programmation. Un pont blockchain implique généralement une entité, un individu ou une entreprise intermédiaire. En d'autres termes, la majorité des ponts actuellement utilisés sont centralisés et, en outre, ils ont tendance à être lents. Les délais de transfert peuvent varier considérablement. Certains peuvent être achevés en quelques minutes, d'autres peuvent prendre des heures, et dans certains cas, plusieurs jours. À titre de comparaison, la plupart des transactions sur les principaux réseaux de blockchain peuvent être effectuées en moins de 10 minutes.

Conclusion

Les ponts sont nécessaires pour un secteur crypto plus ouvert et plus collaboratif. Néanmoins, ils présentent encore plusieurs défauts qui doivent être corrigés pour que leur adoption se généralise. Il s'agit d'une tendance dominante dans les projets blockchain qui visent à maximiser leur compatibilité, et cette tendance ne semble pas près de s'arrêter.

Suivez la Bitget Academy pour vous familiariser davantage avec la blockchain !

Twitter | Telegram | LinkedIn | Facebook | Instagram