Bitget App
Trade smarter
Acheter des cryptosMarchésTradingCopyBotsEarnWeb3

Comprendre les Layers de la blockchain

iconShare
2024-01-18
Comprendre les Layers de la blockchain

Pour schématiser, les Layers de la blockchain visent à accélérer considérablement la vitesse des transactions et à réduire les coûts. Dans cet article, nous ne nous attarderons pas sur les mathématiques complexes qui les sous-tendent, mais nous nous concentrerons plutôt sur l'explication de concepts tels que la preuve à divulgation nulle de connaissance et les rollups, en montrant comment ils optimisent les taux de transaction et réduisent les coûts.

Les Layers de la blockchain expliqués

Lorsque l'on parle de blockchain, le Layer 1 (ou couche de niveau 1) est souvent évoqué. Cela peut sembler complexe, mais c'est en fait très simple : il s'agit principalement d'une blockchain autonome. Ethereum et Bitcoin sont les deux exemples les plus connus.

Imaginez la technologie blockchain comme un gâteau à plusieurs couches, chaque couche reposant sur la précédente. Le Layer 0, qui constitue la couche de base, n'est pas une blockchain en soi, mais se compose de protocoles de réseau, de protocoles Internet et d'autres éléments fondamentaux tels que les mineurs et les nœuds.

Les blockchains de Layer 1, comme Ethereum et Bitcoin, sont indépendantes et ne dépendent d'aucune autre blockchain. En revanche, les blockchains de Layer 2, telles qu'Arbitrum ou StarkNet, dépendent de leur blockchain principale pour fonctionner.

En raison de son adoption rapide, il est urgent d'améliorer l'évolutivité de la blockchain Ethereum pour gérer l'augmentation des coûts et la saturation du réseau. Pour relever ces défis, les développeurs sont en train d'explorer les réseaux de Layer 3, conçus pour des fonctions spécifiques. Actuellement, Avalanche et StarkWare sont à la pointe du développement de solutions de Layer 3.

Qu'est-ce qu'un rollup ?

Les rollups constituent une solution de mise à l'échelle Layer 2 pour les blockchains comme Ethereum. Ils fonctionnent en regroupant plusieurs transactions et en effectuant tous les calculs hors de la blockchain principale, réduisant ainsi le nombre de transactions traitées sur celle-ci. Un tel groupe de transactions est ensuite traité comme une seule transaction sur la blockchain principale. Cela permet d'augmenter considérablement la capacité du réseau (qui est actuellement d'environ 15 transactions par seconde pour la chaîne principale d'Ethereum), et de réduire les frais de gaz à seulement une fraction des frais habituels.

La conception d'Ethereum n'inclut pas de protection de la vie privée à proprement parler, c'est pourquoi des solutions supplémentaires, ou "rollups", sont mises au point pour améliorer la protection de la vie privée des utilisateurs. Les rollups, y compris les Optimistic rollups et les ZK-rollups, sont essentiellement des extensions d'Ethereum, qui augmentent ses capacités et ne lui font pas concurrence.

Imaginez Ethereum comme un bien immobilier de premier ordre, à l'instar des Champs-Élysées à Paris ou de Times Square à New York, où il est logique d'exposer ses produits mais pas de les fabriquer en raison des coûts élevés. De la même manière, les solutions de Layer 2 et les rollups utilisent les "biens immobiliers de choix" d'Ethereum pour démontrer l'intégrité du système, tandis que le traitement des transactions est relégué à des endroits moins "onéreux".

Qu'est-ce qu'une preuve ZK ?

Les ZK Rollups, abréviation de zero-knowledge rollups, sont une solution de rollups qui s'appuient sur la preuve à divulgation nulle de connaissance pour regrouper les transactions et exécuter tous les calculs hors du registre de la blockchain (off-chain). Les ZK Rollups ont fait de grands progrès en matière de sécurité et de flexibilité. La validité des transactions peut être prouvée sans révéler aucune information à leur sujet, ce qui garantit la confidentialité et la sécurité de tous les participants. Étant donné que tous les calculs sont effectués off-chain, les ZK Rollups peuvent également prendre en charge des contrats intelligents complexes, ainsi que d'autres fonctionnalités avancées exigeant une importante puissance de calcul. Ils sont donc idéaux pour les DEX (plateformes d'échange décentralisées) et les DApps (applications décentralisées). Actuellement, les principaux acteurs des ZK-rollups sont Polygon, Loopring et ZkSync.

Conclusion

En résumé, les Layers de la blockchain, y compris les Layer 1 comme Ethereum et Bitcoin et les Layer 2 comme Arbitrum, permettent d'optimiser la vitesse des transactions et de réduire les coûts des réseaux de blockchain. Les preuves à divulgation nulle de connaissances garantissent l'intégrité des transactions sans en dévoiler les détails, et les rollups, en tant qu'extensions d'Ethereum, offrent davantage de confidentialité et d'évolutivité.

Créez facilement un compte et commencez à explorer l'incroyable univers de Bitget dès aujourd'hui !

Tous les produits et projets mentionnés dans cet article ne constituent pas une recommandation et sont fournis à titre d'information uniquement. Ce contenu est destiné à des fins éducatives uniquement et ne constitue pas un conseil en matière d'investissement. Il convient de consulter des professionnels qualifiés avant de prendre toute décision financière.