Bitget App
Trade smarter
Acheter des cryptosMarchésTradingCopyBotsEarnWeb3

Fiscalité crypto – Ce qu'il faut savoir avant de faire sa déclaration

iconShare
2023-10-07
Fiscalité crypto – Ce qu'il faut savoir avant de faire sa déclaration

​Les cryptomonnaies sont devenues de plus en plus populaires ces dernières années, et de plus en plus de personnes investissent dans Bitcoin, Ethereum ou encore Litecoin. Cependant, comme pour tout investissement, il y a des implications fiscales à prendre en compte. Dans cet article, nous allons examiner de plus près les taxes sur les cryptomonnaies, ce que vous devez savoir avant de les déclarer et les outils fiscaux utiles pour simplifier le processus.

Conséquences fiscales des cryptomonnaies

Les cryptomonnaies sont généralement traitées fiscalement comme des biens dans de nombreuses juridictions. Comme pour les biens immobiliers ou les actions, un événement imposable se produit chaque fois qu'un actif crypto est vendu, tradé ou cédé par d'autres moyens.

Il est important de comprendre les implications fiscales pour les particuliers et les entreprises qui effectuent des transactions d' actifs numériques, notamment en ce qui concerne l'impôt sur le revenu, l'impôt sur les plus-values et l'impôt sur les donations. L'impôt sur le revenu est prélevé sur les cryptomonnaies acquises à titre de paiement ou par le biais du minage et du staking, sur la base de leur valeur à la réception. L'impôt sur les plus-values est déclenché lorsque vous vendez ou échangez des cryptos, calculé sur la différence entre le prix d'acquisition et le prix de cession. L'impôt sur les donations s'applique lorsque vous donnez des cryptomonnaies en donation, avec une responsabilité potentielle pour le donateur si la valeur du don dépasse une limite annuelle.

Déclarer ses cryptomonnaies

Les procédures de déclaration d'impôts sur les cryptomonnaies peuvent varier considérablement d'un pays (ou région) à l'autre en raison des différences de fiscalité. Quel que soit votre lieu de résidence, il est nécessaire de tenir des registres complets de toutes vos transactions en cryptomonnaies. Les registres doivent comporter les dates, les valeurs dans la devise locale au moment de la transaction, l'objet de la transaction et les adresses concernées. Examinons quelques exemples illustrant la manière dont les rapports sont rédigés dans différents pays :

- États-Unis : l'Internal Revenue Service (IRS) considère les cryptomonnaies comme des biens au sens fiscal. Vous devrez déclarer la vente de cryptomonnaies sur le Form 8949 et le Schedule D ( Form 1040) ou, en cas de donation, le Form 709.

- Australie : l'Australian Taxation Office (ATO) considère les cryptomonnaies comme une forme de bien et les soumet donc à l'impôt sur les plus-values (CGT). Les détails de vos transactions en cryptomonnaies doivent être déclarés dans le Individual Income Tax Returns (IITR).

- Royaume-Uni : selon les directives publiées par His Majesty's Revenue Customs (HMRC), les particuliers doivent déclarer les revenus tirés des cryptomonnaies dans le Self Assessment Tax Return (SA100) et toute plus-value ou moins-value provenant de cryptomonnaies dans le Self Assessment : Capital Gains Summary (SA108).

N'oubliez pas que l'omission de déclarer correctement les cryptomonnaies dans votre déclaration d'impôt peut entraîner de lourdes pénalités. Il est conseillé aux investisseurs de consulter un expert fiscal ou un expert juridique connaissant bien les cryptomonnaies.

Stratégies de planification fiscale

​Il existe plusieurs stratégies de planification fiscale qui peuvent être utilisées pour minimiser les impôts sur les cryptomonnaies. Une stratégie consiste à conserver vos cryptomonnaies pendant plus d'un an afin de bénéficier du taux d'imposition réduit sur les plus-values à long terme. Une autre stratégie consiste à faire don de vos cryptomonnaies à une association caritative qualifiée, ce qui permet de déduire fiscalement la juste valeur marchande des cryptomonnaies données.

​Une autre stratégie consiste à utiliser les pertes liées aux cryptomonnaies pour compenser les gains réalisés dans d'autres investissements. C'est ce que l'on appelle la récolte des pertes fiscales, qui peut contribuer à réduire l'ensemble des impôts à payer.

​Il est également important de prendre en compte les implications fiscales de l'utilisation des cryptomonnaies pour les achats. Si vous utilisez des cryptomonnaies pour acheter des biens ou des services, cela peut être considéré comme un événement imposable et vous pouvez être tenu de déclarer les gains ou les pertes sur votre déclaration de revenus.

Les outils fiscaux facilitent l'imposition des cryptomonnaies

Le monde des cryptomonnaies ne cesse d'évoluer, tout comme la complexité de la gestion et de la déclaration des taxes qui y sont liées. Pour aider les utilisateurs à simplifier ce processus, Bitget s'est associé à plusieurs outils de fiscalité des cryptomonnaies de premier plan : CoinTracking, CoinLedger, Koinly et Coinpanda. Ces outils sont conçus pour rationaliser le processus de suivi, de calcul et de déclaration des taxes sur les cryptomonnaies.

Koinly est une plateforme de suivi de portefeuille et de fiscalité des cryptomonnaies qui prend en charge plus de 300 plateformes et plus de 65 pays/régions. Elle offre des fonctionnalités telles que la synchronisation API, l'appariement intelligent des transferts, la prise en charge de la DeFi, du trading sur marge et de Futures. Koinly permet aux utilisateurs de Bitget de connecter leurs comptes via une API ou de télécharger leur historique de transactions via un fichier CSV, ce qui facilite l'import de l'historique de trading et la génération de rapports fiscaux. L'intégration de Koinly avec Bitget garantit que le calcul de vos impôts et que la création d'un rapport fiscal sont un processus simple.

CoinTracking est une plateforme complète de suivi, de consignation et de déclaration des cryptomonnaies. Il permet des imports faciles depuis plus de 110 plateformes, un import automatique via les API et une synchronisation directe avec la blockchain. CoinTracking propose 25 rapports crypto personnalisables, des graphiques interactifs pour les trades et les cryptos ainsi que des rapports sur les gains réalisés et non réalisés. Il fournit également des rapports fiscaux pour plus de 100 pays/régions et prend en charge 13 méthodes fiscales différentes

CoinLedger est un logiciel gratuit de fiscalité des cryptomonnaies qui prend en charge toutes les plateformes, les NFT, la DeFi et plus de 10 000 cryptomonnaies. Il offre une interface utilisateur intuitive, des performances rapides et un excellent service client. CoinLedger permet aux utilisateurs de générer des rapports sur les gains, les pertes et l'impôt sur le revenu à partir de leurs investissements Bitget en connectant leurs comptes. Il permet l'import automatique de données via l'API en lecture seule et le téléchargement de fichiers CSV pour l'historique de trading. CoinLedger génère automatiquement des rapports fiscaux basés sur ces données, qui peuvent être remplis par les utilisateurs eux-mêmes, envoyés à leur fiscaliste ou importés dans leur logiciel de déclaration d'impôts tel que TurboTax ou TaxAct.

Coinpanda est un logiciel de fiscalité des crypto-monnaies et de portefeuille qui aide les utilisateurs à calculer et à déclarer leurs impôts sur les cryptomonnaies. Il prend en charge plus de 800 plateformes, la DeFi, les NFT et fournit des rapports fiscaux gratuits. Coinpanda permet aux utilisateurs de Bitget de connecter leurs comptes via une API ou de télécharger leur historique de transactions via un fichier CSV, ce qui facilite l'import de l'historique de trading et la génération de rapports fiscaux. Il offre des fonctionnalités comme l'import automatique des données de trading, de déclaration des plus-values, de trading de Futures et sur marge, ainsi qu'une prise en charge de plus de 65 pays/régions.

Conclusion

​Les cryptomonnaies sont un domaine d'investissement qui évolue rapidement, et il est important de comprendre les implications fiscales potentielles avant d'investir. Si vous avez acheté ou vendu des cryptomonnaies au cours de l'année fiscale, il est important de les déclarer avec précision. La tenue de registres précis de toutes les transactions et l'utilisation de stratégies de planification fiscale peuvent contribuer à minimiser vos impôts sur les cryptomonnaies. Comme toujours, il est recommandé de consulter un expert de la fiscalité pour obtenir des conseils sur votre situation spécifique.

​En résumé, il est essentiel pour toute personne investissant dans les cryptomonnaies de comprendre la fiscalité applicable. Les cryptomonnaies sont considérées comme des biens par l'IRS et sont donc soumises à l'impôt sur les plus-values. Pour déclarer correctement les impôts sur les cryptomonnaies, il faut tenir des registres précis de toutes les transactions et utiliser des stratégies de planification fiscale telles que la conservation des cryptomonnaies pendant plus d'un an ou leur don à des œuvres caritatives. Compte tenu des efforts accrus de l'IRS et d'autres pays pour faire appliquer la loi, il est plus important que jamais de veiller au respect de la législation fiscale sur les cryptomonnaies.