Bitget App
Trade smarter
Acheter des cryptosMarchésTradingCopyBotsEarnWeb3

Acheter des cryptos ou s'exposer indirectement ? (Partie 1)

iconShare
2024-02-06
Acheter des cryptos ou s'exposer indirectement ? (Partie 1)

La technologie blockchain, au cœur de l'espace numérique, se présente à la fois comme une innovation et une source de tracas pour ceux qui ont du mal avec les technologies. Il existe plusieurs façons de s'exposer de manière indirecte aux cryptos sans passer par le processus de création d'un portefeuille, qui peut nécessiter la conversion de devises fiat ou l'achat de Bitcoin, par exemple. Les ETF Spot Bitcoin représentent la solution la plus populaire, mais une question demeure : devons-nous opter pour ces alternatives ou vaut-il mieux détenir ses propres cryptomonnaies ?

Vive les cryptos

L'idée ultime derrière la blockchain et la création du Bitcoin est, en premier lieu, la liberté. On parle de la liberté d'accéder à ses avoirs personnels sans dépendre d'un tiers, la liberté de posséder tout type d'actifs indépendamment des restrictions géographiques ou temporelles, et la liberté de conférer une valeur à n'importe quelle cryptomonnaie. À la fin des années 2000 et au début des années 2010, les gens se moquaient de la simple mention du Bitcoin, mais cela a bien changé. Avec une capitalisation boursière totale supérieure à 1000 milliards de dollars, Bitcoin est aujourd'hui le deuxième ETF le plus important aux États-Unis (Larry Fink ayant revu son point de vue sur le Bitcoin) et plusieurs pays sont dans la course pour devenir des centres mondiaux et régionaux des cryptomonnaies. Le chemin a été long pour passer du stade de la plaisanterie à celui de classe d'actifs émergente, et il est étonnant d'affirmer que les cryptomonnaies ne sont pas là pour durer.

Le manque de clarté des réglementations est un obstacle au développement global

Cependant, seul 1,3% de la population mondiale possède du Bitcoin , un chiffre bien modeste au regard du mouvement récent des institutions financières. En effet, jusqu'à présent, les pays d'Amérique latine et d'Asie semblent être plus ouverts aux cryptomonnaies que leurs homologues d'Europe et d'Amérique du Nord. Le "pays des rêves", ironiquement, a été parmi les plus hostiles à la blockchain et aux cryptomonnaies, avec plusieurs affaires entre la SEC et des sociétés crypto au fil des années. Les marchés financiers ont besoin d'un signe encourageant de la part des législateurs, et le citoyen lambda suit presque toujours la foule pour rester à l'écart de tout problème potentiel. C'est pourquoi, une fois de plus, nous voulons célébrer une victoire majeure pour l'ensemble du secteur : Le jour J – Les ETF Spot Bitcoin sont approuvés .

Alternative 1 – Actions liées au minage de bitcoins (P1)

Les ETF Bitcoin ne sont pas les seules options pour ceux qui ont un comportement d'investisseur plus traditionnel. Dans la première partie de cette série, nous parlerons des actions liées au minage de Bitcoin, en hommage à l'un des plus grands acteurs des cryptos. N'oubliez pas que les mineurs de bitcoins ont tendance à couvrir d'autres secteurs, par exemple l'énergie, ou à se diversifier dans d'autres domaines d'activité plutôt que de se concentrer uniquement sur le minage de bitcoins.

Les actions liées au minage de bitcoins ont connu une année 2023 exceptionnelle, avec un rendement moyen de 344%, contre 55% pour le NASDAQ 100. La meilleure performance de l'année est celle de Marathon Digital Holdings Inc. (NASDAQ:MARA), dont les parts ont clôturé l'année avec une augmentation de 591%. Marathon possède actuellement 15 174 bitcoins, soit 610 millions de dollars américains (au 26 janvier 2024 ), et est le plus gros détenteur de bitcoins parmi les sociétés de minage cotées en bourse aux États-Unis.

Acheter des cryptos ou s'exposer indirectement ? (Partie 1) image 0

Presque toutes ces sociétés ont surperformé le NASDAQ 100 (les 100 plus grandes entreprises technologiques) en 2023, en particulier au mois de juillet grâce au sentiment haussier du marché suite à l'approbation des ETF Spot Bitcoin par la SEC. Elles ont même surpassé Bitcoin, mais au prix d'une plus grande volatilité que la cryptomonnaie phare.

Acheter des cryptos ou s'exposer indirectement ? (Partie 1) image 1

Comment cela est-il possible alors que les 13 sociétés de minage mentionnées détiennent au moins 40 000 bitcoins, soit 0,2% de l'offre totale, et qu'elles en créent constamment de nouveaux ? La réponse est l'efficacité. Bitcoin connaît un halving tous les quatre ans, ce qui signifie que le nombre de bitcoins à extraire sera réduit de moitié après chaque halving. Les mineurs de bitcoins sont la principale cible du système de halving du Bitcoin. Pour survivre au halving, ils doivent rivaliser avec des équipements de minage plus récents et plus efficaces pour continuer à générer des profits, Bitcoin étant devenu extrêmement volatil après le lancement des ETF Spot.

Acheter des cryptos ou s'exposer indirectement ? (Partie 1) image 2

Le graphique ci-dessus montre que les actions des sociétés minières de Bitcoin ont toutes plongé dans le rouge depuis l'approbation et le début du trading des ETF Spot Bitcoin (10-11 janvier). La réduction des prix peut également résulter d'une réallocation de capital de la part des investisseurs ; après tout, les ETF Spot Bitcoin offrent une exposition au Bitcoin sans prendre en compte les revenus, les flux de trésorerie et les dépenses liées au minage. Si vous achetez des actions minières liées au Bitcoin, préparez-vous à vivre des émotions en dents de scie, au moins jusqu'au deuxième trimestre de cette année.

Les prochains sujets abordés seront le paysage du minage de bitcoins, une présentation des meilleures actions de minage liées au Bitcoin, et ce à quoi il faut s'attendre alors que le quatrième halving du Bitcoin arrive à grands pas.

Avertissement :Les opinions exprimées dans cet article le sont à titre informatif uniquement. Cet article ne constitue pas une recommandation des produits et services présentés, ni un conseil en matière d'investissement, de finance ou de trading. Il convient de consulter des professionnels qualifiés avant de prendre toute décision financière.