Bitget App
Trade smarter
Acheter des cryptosMarchésTradingCopyBotsEarnWeb3

Résumé crypto de 2023 pour bien démarrer la nouvelle année

iconShare
2024-01-15
Résumé crypto de 2023 pour bien démarrer la nouvelle année

Alors que les signes d'un nouveau cycle haussier se multiplient, analysons l'année 2023, qui succède au chaos total de l'année 2022.

Un environnement économique et réglementaire plus favorable

Tout comme les actions, les cryptomonnaies sont considérées comme un type d'investissement risqué, et la hausse des coûts d'emprunt, c'est-à-dire des taux d'intérêt, a eu des effets négatifs sur les prix des cryptomonnaies. Cette situation, qui s'ajoute au bain de sang auquel nous avons été confrontés en 2022, a poussé le Bitcoin à 15 493 $, son niveau le plus bas depuis fin 2020. Cela représente également une baisse de 76% par rapport au record historique atteint en novembre 2021.

La FED visait un "atterrissage en douceur", c'est-à-dire qu'elle voulait réussir à réduire l'inflation sans détruire l'économie. Mais ce n'est qu'en juin 2023 qu'elle a réussi à ramener l'IPC de base sous la barre des 5%, alors que l'IPC global affichait déjà des baisses significatives depuis septembre 2022. La FED a donc mis en pause sa politique restrictive, en maintenant les taux d'intérêt dans une fourchette de 5,25 à 5,5% pour les emprunts, à partir de juillet 2023. Cela a permis au Bitcoin d'inverser son cours et de dépasser les 30 000, 40 000 et 44 000 $ en moins de trois mois au cours du quatrième trimestre 2023.

Il est important de mentionner la course mondiale à la réglementation alors que différentes juridictions s'efforcent d'ouvrir les portes aux cryptomonnaies, ainsi qu'aux ETF crypto. Les étoiles montantes de l'année sont Hong Kong et Singapour, les deux plus grands hubs crypto d'Asie, et Dubaï au Moyen-Orient. De leur côté, les entreprises de l'UE et du Royaume-Uni devraient se conformer au règlement MiCA et à la FSMA pour offrir des produits d'investissement crypto à un plus grand nombre de personnes.

Cette année, le marché des cryptomonnaies a connu deux victoires judiciaires : celle de Ripple Labs et celle de Grayscale, qui ont toutes deux créé un précédent historique pour l'ensemble de l'industrie. Bien que la victoire de Ripple ne soit que partielle, elle empêche du moins la SEC d'intervenir dans les ventes de cryptomonnaies aux investisseurs particuliers, car la décision stipule que les ventes de XRP sur les plateformes d'échange ou par les entreprises, ainsi que les transferts de XRP aux développeurs, aux employés et aux associations caritatives ne constituent pas des valeurs mobilières. Dans le cas de Grayscale, sa victoire garantit presque le lancement d'un ETF Bitcoin Spot aux États-Unis, qui sont loin derrière d'autres pays en termes d'accès institutionnel aux cryptomonnaies.

Le rétablissement dont nous avions besoin

L'année 2022 a été rude, mais comme l'a souligné K33 Research, il pourrait s'agir du marché baissier le plus court de l'histoire des cryptomonnaies. Le Bitcoin est remonté à 44 000 $ le 21 décembre, l'Ether à 2 300 $ le 5 décembre, et la capitalisation boursière du marché crypto est déjà revenue à la barre du billion de dollars en janvier 2023.

Nous avons vu le XRP renverser le BNB pour devenir la quatrième plus grande cryptomonnaie en termes de capitalisation boursière pendant une brève période de deux semaines, puis... Solana lui a volé la vedette . Cependant, le Bitcoin occupe toujours le devant de la scène, avec l'apparition des tokens fongibles BRC-20 et de collections NFT sur son réseau, dont une a été récemment vendue par la prestigieuse maison de vente aux enchères Sotheby's .

Pour en savoir plus sur les Bitcoin Ordinals (NFT Bitcoin) et les tokens BRC-20, consultez nos nombreux articles sur le sujet :

Tokens BRC-20 - Présentation

Qu'est-ce que Bitcoin Or dinals ? Tout ce que vous devez savoir sur les NFT Bitcoin

Top 5 des collections Bitcoin Ordinals qui dominent le marché

La capitalisation boursière des tokens BRC-20 atteint 3,3 milliards de dollars - Pourquoi et comment ?

Les Bitcoin Ordinals : une innovation disruptive ou un dilemme difficile à résoudre ?

Explora tion des NFT Bitcoin – De Counterparty aux Ordinals

Au-delà du buzz – Réponses aux 5 questions les plus fréquentes sur les NFT Bitcoin et la montée en puiss ance des Ordinals

Il convient également de mentionner la fin d'un grand stablecoin, le BUSD, dans le cadre de la répression réglementaire en cours à l'encontre de Binance. D'un autre côté, PayPal, le géant des paiements, est le dernier en date à lancer un stablecoin, connu sous le symbole PYUSD. Celui-ci est entièrement garanti par des dépôts en dollars américains, et l'achat et la vente de PYUSD peuvent être effectués directement sur PayPal. D'autre part, Tether, l'émetteur du stablecoin prédominant USDT, a montré sa détermination à coopérer avec les agences chargées de l'application de la loi telles que le FBI et les services secrets américains. Les stablecoins sont la porte d'entrée du grand public dans l'espace numérique, c'est pourquoi leur réglementation et leur conformité sont extrêmement importantes pour la prospérité du marché crypto.

Compte à rebours jusqu'au 10 janvier 2024

L'approbation potentielle d'un ETF Bitcoin Spot aux États-Unis n'a pas encore été mentionnée. Jusqu'à présent, Wall Street n'a pu mettre la main que sur des ETF Bitcoin Futures du CME, les plus liquides étant l'ETF ProShares Bitcoin Strategy (BITO) et l'ETF ProShares Short Bitcoin Strategy (BITI). Les mesures les plus progressistes prises par la SEC cette année ont été, tout d'abord, l'approbation d'un ETF Bitcoin Futures à effet de levier (Volatility Shares 2X Bitcoin Strategy, connu sous le symbole BITX), puis les récentes dis cussions avec les demandeurs d'ETF Bitcoin Spot, notamment Grayscale, 21Shares et Ark, BlackRock, VanEck, Fidelity, Valkyrie, Hashdex et Franklin. La date limite la plus proche pour une décision concernant les ETF Spot Bitcoin est le 10 janvier pour celui de 21Shares et Ark (ARKB), suivi par l'ETF Bitwise Bitcoin (BITB) le 14 mars et l'ETF iShares Bitcoin Trust (IBIT) de BlackRock le 15 mars. Ces demandes ont déjà été listées sur le site web de la DTCC . La DTCC est l'un des plus grands prestataires de services de compensation et de règlement-livraison de titres pour les marchés financiers. Ces listings impliquent donc le début de la procédure de lancement de ces ETF.

De plus, il ne reste plus que 110 jours avant le quatrième halving du Bitcoin, au moment de la rédaction de cet article. Y a-t-il suffisamment de raisons pour que les cryptomonnaies se portent bien en 2024 ? Nous pensons que c'est inévitable. Attachez donc votre ceinture, car nous sommes sur le point de décoller : Halving du Bitcoin - Allons-nous tutoyer les étoiles ?

Avertissement :Les opinions exprimées dans cet article le sont à titre informatif uniquement. Cet article ne constitue pas une recommandation des produits et services présentés, ni un conseil en matière d'investissement, de finance ou de trading. Il convient de consulter des professionnels qualifiés avant de prendre toute décision financière.