Bitget App
Trade smarter
Acheter des cryptosMarchésTradingCopyBotsEarnWeb3

Briser les barrières : comment l'e-HKD pourrait alimenter l'essor des actifs tokenisés et l'adoption des cryptomonnaies

iconShare
2023-10-18
Briser les barrières : comment l'e-HKD pourrait alimenter l'essor des actifs tokenisés et l'adoption des cryptomonnaies

Cet article donne un aperçu de l'e-HKD, de ses étapes de développement et de la manière dont il pourrait devenir la première monnaie numérique de banque centrale (MNBC) pouvant coexister avec des actifs numériques.

À savoir

- L'Autorité monétaire de Hong Kong (HKMA) développe l'e-HKD dans le cadre de sa stratégie "Fintech 2025".

- L'e-HKD est une représentation numérique des billets de banque physiques, avec des systèmes distincts pour le commerce de gros et le commerce de détail.

- L'e-HKD est actuellement dans sa phase pilote et est développé pour encourager la croissance des actifs numériques. Cette initiative s'aligne sur une myriade de nouvelles politiques et réglementations pro-crypto de la HKMA.

Vue d'ensemble de l'e-HKD

Qu'est-ce que l'e-HKD ?

L'e-HKD est une MNBC développée par la HKMA dans le cadre de sa stratégie "Fintech 2025". L'objectif principal de cette stratégie est de faire en sorte que Hong Kong soit correctement préparé à l'adoption des MNBC à l'avenir.

L'e-HKD n'est qu'une représentation numérique des billets de banque physiques, il n'aura donc pas d'incidence directe sur l'indexation du dollar de Hong Kong au dollar américain.. L'architecture de cette MNBC consiste en un système de gros pour l'émission et les transactions interbancaires, ainsi qu'en un système de détail pour la distribution et la circulation. Le système de gros utilise la technologie de registre distribué (DLT) et implique des intermédiaires sélectionnés ainsi que la banque centrale. Le système de détail est accessible aux intermédiaires et au grand public. Le modèle à deux niveaux garantit une communication sécurisée entre les systèmes et permet une distribution efficace des MNBC. La synchronisation et la validation entre les systèmes de gros et de détail sont assurées par des transactions signées et une infrastructure de validation.

Étapes clés

La recherche sur l'e-HKD a commencé par une enquête sur le système de vente en gros réalisée par le projet LionRock en 2017, qui s'est penché sur les applications des MNBC dans les paiements et les règlements d'importante valeur.

En 2019, la HKMA a collaboré avec la Banque de Thaïlande dans le cadre du projet Inthanon-LionRock afin d'explorer les paiements transfrontaliers avec les MNBC. Cette collaboration a conduit au développement d'une preuve de concept (PoC) réussie basée sur le registre distribué et impliquant dix banques participantes provenant des deux régions.

En approfondissant la recherche, le projet a évolué pour devenir le projet mBridge avec des partenaires de Chine continentale, des Émirats arabes unis et de Thaïlande. Le projet mBridge visait à faciliter les opérations de change transfrontalières en temps réel et les cas d'utilisation commerciale potentiels avec des devises nationales et étrangères. Dans le cadre de ce projet, 22 institutions issues de 11 secteurs d'activité et de 4 juridictions participantes ont uni leurs forces pour identifier 15 cas d'utilisation commerciale potentiels. Au cours du programme pilote de six mois de 2022, mBridge a facilité avec succès des transactions transfrontalières d'entreprises pour plus de 171 millions de HKD.

D'autre part, l'élaboration du modèle pour le commerce de détail en e-HKD est le fruit d'une collaboration entre la HKMA et la Banque des règlements internationaux (BRI). Ensemble, elles ont publié un livre blanc technique sur l'e-HKD en 2021, le premier livre blanc approfondi sur les MNBC au monde. Le livre blanc dévoile des options de conception potentielles pour l'e-HKD, avec des dispositions de préservation de la vie privée qui permettraient la traçabilité des transactions.

Pour encourager pleinement le déploiement de l'e-HKD à l'avenir, la HKMA a adopté une "approche à trois niveaux". Cette approche consiste à poser les bases techniques et juridiques, à approfondir les cas d'utilisation ainsi que le déploiement par le biais de programmes pilotes et, enfin, à lancer l'e-HKD. La HKMA s'est engagée à suivre les tendances mondiales afin de garantir la disponibilité en temps voulu de l'e-HKD, de répondre aux demandes du marché, et de renforcer la compétitivité de Hong Kong dans le secteur mondial des paiements.

Avec l'e-HKD, la HKMA entend révolutionner le paysage financier de Hong Kong et proposer une monnaie numérique moderne et efficace qui réponde aux besoins des consommateurs, renforce la stabilité financière et consolide la position de Hong Kong en tant que centre financier international de premier plan.

L'e-HKD, la volonté de Hong Kong de favoriser l'adoption des cryptomonnaies, et la transformation numérique

Hong Kong a fait preuve d'un engagement fort pour soutenir le développement des cryptomonnaies et des technologies Web3 en se positionnant comme une plaque tournante de premier plan dans ces secteurs. La mise en œuvre par le gouvernement de la politique de développement des actifs virtuels en octobre 2022 a créé un environnement propice à la croissance des cryptomonnaies. Cette politique apporte clarté et orientation aux entreprises opérant dans l'espace des actifs virtuels, favorisant la confiance des investisseurs et attirant l'intérêt de nombreuses entreprises crypto. En conséquence, plus de 80 entreprises crypto ont manifesté un vif intérêt pour l'établissement d'une présence à Hong Kong, ce qui témoigne de l'écosystème favorable aux actifs numériques qu'offre cette ville.

Pour renforcer son attractivité et conserver son avantage concurrentiel, Hong Kong s'apprête à mettre en place un régime de licence complet et transparent pour les fournisseurs de services d'actifs virtuels en juin 2023. Ce cadre d'octroi de licences fournira des lignes directrices et des réglementations claires aux entreprises opérant dans le domaine des actifs virtuels, garantissant ainsi une plus grande transparence, une sécurité renforcée et une meilleure surveillance réglementaire.

L'introduction d'un cadre réglementaire pour les stablecoins sous l'égide de la HKMA souligne encore davantage l'engagement de Hong Kong en faveur de la transformation numérique. Ce cadre, qui devrait être mis en œuvre en 2024, apportera clarté et orientation pour le fonctionnement des stablecoins, contribuant ainsi à la croissance et à la stabilité de l'écosystème des actifs numériques à Hong Kong. Selon Christopher Hui, secrétaire aux services financiers et au Trésor, l'accent mis par Hong Kong sur la technologie et les applications Web3 souligne sa volonté d'adopter des technologies financières innovantes et de servir de pôle Web3 de premier plan dans le monde entier. Il n'est donc pas surprenant que le développement de l'e-HKD serve en partie à favoriser la croissance des actifs numériques à Hong Kong.

En mai 2023, la HKMA a déclaré dans un communiqué de presse que le programme pilote de l'e-HKD visait à explorer les cas d'utilisation potentiels de l'e-HKD dans diverses catégories, y compris les dépôts tokenisés, le règlement de transactions Web3, ou encore le règlement d'actifs tokenisés. En s'engageant activement dans ce programme pilote, Hong Kong a fait preuve d'une approche proactive pour tirer parti des monnaies numériques.

Une collaboration notable dans le cadre du programme pilote de l'e-HKD implique Ripple et Fubon Bank. Cette collaboration vise à promouvoir l'utilisation d'actifs numériques à Hong Kong, en se concentrant sur la tokenisation d'actifs immobiliers et la libération de fonds propres à l'aide de l'e-HKD. En s'appuyant sur la plateforme MNBC de Ripple, la solution facilitera la fluidité des services de prêt et la flexibilité des paiements pour les banques commerciales de Hong Kong. Le partenariat entre Ripple et Fubon Bank met également en évidence le potentiel d'une future structure financière dans laquelle les MNBC et d'autres actifs numériques pourraient fonctionner en tandem. Contrairement à la MNBC chinoise, l'e-CNY, qui est destinée à remplacer les stablecoins, l'approche de Hong Kong prévoit la coexistence des MNBC et d'autres actifs numériques. Cet effort de collaboration montre le potentiel de solutions financières innovantes qui intègrent les systèmes bancaires traditionnels et les technologies numériques émergentes.

Le partenariat entre la HKMA et Ripple illustre la volonté et l'ouverture d'esprit de la région de Hong Kong à l'égard de la blockchain et des actifs numériques. Au lieu d'adopter une attitude restrictive ou d'interdire purement et simplement les nouvelles technologies, Hong Kong a montré qu'elle était prête à explorer et à exploiter les avantages potentiels de la technologie blockchain et des systèmes de registres distribués dans le secteur financier. Cette position avant-gardiste fait de Hong Kong un acteur proactif de la transformation numérique.

L'utilisation de la technologie blockchain et des systèmes de registres distribués a démontré au fil des ans que cela améliorait la sécurité, la transparence et l'efficacité des transactions financières dans divers cas d'utilisation. En s'engageant activement avec Ripple dans le programme pilote de l'e-HKD, la HKMA semble reconnaître les avantages potentiels que ces technologies ont à offrir, démontrant ainsi son engagement à favoriser un écosystème financier innovant qui peut bénéficier aux entreprises et aux particuliers.

Bien que l'issue du programme pilote reste incertaine, la collaboration entre la HKMA et des entreprises comme Ripple représente une étape importante dans l'exploration de la coexistence mutuellement bénéfique des actifs numériques et des monnaies de banques centrales. Cette approche remet en question l'idée courante selon laquelle les systèmes financiers traditionnels et les technologies émergentes ne peuvent cohabiter, et que les un(e)s conduiront forcément à la disparition des autres. Au contraire, elle s'appuie sur le potentiel d'intégration et de synergie entre les deux secteurs.

Il faut espérer que cette initiative servira d'exemple à d'autres régions, en montrant qu'une approche équilibrée et ouverte peut conduire à la découverte de nouvelles solutions et à la création d'un écosystème financier solide et dynamique.

Avertissement :
Les opinions exprimées dans cet article le sont à titre informatif uniquement. Cet article ne constitue pas une recommandation des produits et services présentés, ni un conseil en matière d'investissement, de finance ou de trading. Avant de prendre toute décision financière, il est recommandé de demander conseil à des professionnels qualifiés.