Bitget App
Trade smarter
Acheter des cryptosMarchésTradingCopyBotsEarnWeb3

Le Récap Crypto (Volume I) : le Merge d'Ethereum

iconShare
2023-04-17
Le Récap Crypto (Volume I) : le Merge d'Ethereum

Nous arrivons à la fin de l'année 2022, une année pleine de rebondissements. De la très attendue fusion d'Ethereum (The Merge) à la chute brutale de géants de l'industrie, le Récap Crypto de la Bitget Academy vous propose un récapitulatif des principaux événements de l'année, l'un après l'autre.

Le Récap Crypto (Volume I) : le Merge d'Ethereum

Le Récap Crypto (Volume II) : l'effondrement de Terra Luna

Le Récap Crypto (Volume III) : l'interminable saga de FTX

Le Récap Crypto (Volume IV) : comprendre les faillites crypto de 2022

Nous attendons le Merge d'Ethereum depuis 2015

Le livre blanc d'Ethereum a été publié en 2014 par Vitalik Buterin, le cerveau à l'origine de la création d'Ethereum, le "visionnaire et leader spirituel de l'écosystème Ethereum". Environ un an plus tard, le premier réseau principal d'Ethereum, Frontier, a été mis en service le 30 juillet 2015. Il fonctionnait avec le mécanisme de consensus de preuve de travail (PoW). Comme le rapporte Fortune, le projet de passage à la preuve d'enjeu (PoS) était à l'étude depuis la création même de la blockchain, Mikhail Kalinin étant le principal artisan de The Merge. En novembre 2020, il a publié la proposition Executable Beacon Chain, qui établit la base du PoS Ethereum et spécifie les changements suivants :

Bande passante du réseau : il s'agit de la capacité maximale de traitement des données. Une bande passante de réseau plus large entraînera une augmentation de la taille des blocs ; la proposition de Kalinin est conçue de manière à augmenter la taille des données exécutables jusqu'à 60% en fonction de l'utilisation des blocs.

Durée de traitement des blocs : Kalinin explique que la durée de traitement peut être aussi longue que celle du PoW Ethereum s'il y a un "ensemble de validateurs relativement important et un traitement de liens croisés", mais le débit moyen est de 12 ms (millisecondes) par bloc Beacon, contre 200 ms par bloc PoW Ethereum.

Renforcer la conception : la proposition rend plus difficile "l'introduction d'un plus grand nombre de fragments exécutables", où chaque fragment contient une partie unique de la base de données du réseau et est indépendant des autres fragments, de sorte que "les problèmes tels que la communication entre les fragments, le partage de l'espace de compte et d'autres" sont étroitement surveillés.

Le Récap Crypto (Volume I) : le Merge d'Ethereum

Source : Twitter

En bref, la Beacon Chain, première étape vers un PoS Ethereum pleinement fonctionnel, a été conçue pour permettre un meilleur traitement des données en termes de capacité et de vitesse, optimisant ainsi l'exécution des transactions.

image1.png

La Beacon Chain a été mise en service le mois suivant, le 1er décembre 2020, marquant le début de la grande transition d'Ethereum vers le PoS. Six mises à niveau et deux retards plus tard, la Fondation Ethereum s'est finalement mise d'accord sur le calendrier de l'Ethereum Difficulty Bomb, un concept introduit par l'ancien CCO (directeur de la création) Stephan Tual en 2015. La Difficulty Bomb, ou bombe de difficulté, est une fonction qui augmente les niveaux de difficulté de l'algorithme de minage d'Ethereum de manière exponentielle afin de paralyser complètement le réseau du mécanisme PoW et d'inaugurer l'ère du PoS. Apparemment, Ethereum devrait donc passer au PoS dès le début.

Tout le monde était ravi de célébrer cette étape lorsque la bombe de difficulté a explosé à la difficulté totale finale de 58 750 000 000 000 000 000 000. Cependant, il n'y avait pas grand-chose à dire à ce moment précis. Le calme était tellement palpable que l'on aurait pu penser que quelque chose n'allait pas, mais tout s'est déroulé en douceur – c'est un travail remarquable de la part de Kalinin et de l'équipe des développeurs.

Bien entendu, la communauté a trouvé sa propre façon d'immortaliser ce moment historique. Le NFT final (frappé pour environ 31,5 ETH) sur le dernier bloc de la blockchain Ethereum PoW ressemble à ceci…

image15.png

Source : OpenSea

… Et les premiers NFT sur la chaîne PoS ont été frappés pour la somme astronomique de 36 ETH. Baptisée "The Transition", cette collection se compose de 100 tokens à l'effigie d'un panda qui "identifient deux adresses privilégiées" de Vitalik Buterin et de la Fondation Ethereum, ce qui signifie que ces deux adresses peuvent récupérer à tout moment les éditions qui n'ont pas encore été vendues aux enchères. C'est ainsi que 0xTransition a rendu hommage aux créateurs d'Ethereum. Vous trouverez ci-dessous l'édition 1, c'est-à-dire le tout premier NFT post-Merge :

image2.png

Source : OpenSea

L'intérêt ouvert (OI), c'est-à-dire le nombre de positions non réglées sur les plateformes d'échange, de l'Ethereum a atteint un pic au cours des premiers mois : 7,937 milliards de dollars le 2 janvier, 7,934 milliards de dollars le 4 janvier et 7,983 milliards de dollars le 3 avril 2022. Après le 3 avril, les activités spéculatives autour du plus grand altcoin ont chuté sans relâche jusqu'à la fin du mois de juillet, lorsque les marchés ont commencé à montrer des signes de reprise après les fiascos de Terra (LUNA) et de 3AC, qui seront abordés dans le prochain numéro du Récap Crypto.

Au cours de la même période, l'Ethereum a perdu jusqu'à deux tiers de sa valeur, l'IO a chuté de 57,9% à son niveau le plus bas et les réserves d'échange ont augmenté, la peur ayant pris le dessus, ce qui a provoqué une vente massive. L'annonce officielle de la Fondation Ethereum concernant le calendrier de The Merge a quelque peu animé les marchés des produits dérivés après quelques jours calmes en août. Toutefois, il y a eu une sorte de phase de black-out en septembre car les investisseurs ont préféré attendre de voir comment le nouveau consensus allait fonctionner avant de faire le moindre (nouvel) investissement. Nous aurions pu terminer l'année décemment sans FTX, une autre débâcle également abordée dans cette série d'articles.

image18.png

Source : CryptoQuant

Les changements

Parlons des changements fondamentaux engendrés par le passage du PoW au PoS d'Ethereum. Les trois aspects principaux sont la consommation d'énergie, la conception de la blockchain et la tokenomique.

Consommation d'énergie

Les activités de minage de cryptomonnaies sont critiquées pour leur forte consommation énergétique (0,4 % de la consommation mondiale d'électricité) et sont considérées comme non durables. Avec toutes les tensions entre la Russie et les pays occidentaux, les États membres de l'UE se préparent à un hiver rigoureux cette année ; par conséquent, l'industrie pourrait être amenée à interrompre ses activités en Europe en cas de besoin. Le passage au PoS est intrinsèquement plus respectueux de l'environnement (voir le plongeon ci-dessous, 99,9% économisés !) et moins sujet à des perturbations (dues à des facteurs externes), ce qui laisse supposer qu'il sera plus conforme aux régulations.

image6.png

Source : Digiconomist

Par ailleurs, il est désormais plus facile de devenir un validateur car il n'est pas nécessaire de bien connaître l'équipement de minage ; plusieurs options de staking sont disponibles et permettent à n'importe quel utilisateur de gagner des récompenses, ce qui stimule l'adoption d'Ethereum.

Conception de la blockchain

L'énergie n'est pas la seule raison derrière le Merge d'Ethereum. Il est tout aussi important pour cette blockchain majeure d'améliorer son évolutivité (c'est-à-dire sa capacité à gérer un nombre croissant de transactions). La capacité du PoW Ethereum était limitée à environ 30 transactions par seconde (TPS), ce qui posait un énorme problème de congestion du réseau et de frais de gaz élevés. Ethereum abritant la majorité des DApps, le marché avait désespérément besoin d'une solution de mise à l'échelle.

image10.png

image16.png

Source : CryptoQuant

Le TPS d'Ethereum n'a pas été considérablement amélioré et les frais n'ont pas été réduits après The Merge. Néanmoins, la Beacon Chain permet à la Fondation Ethereum d'améliorer les choses, tout d'abord en ce qui concerne le sharding, ou partitionnement. Cette mise à niveau décompose la base de données en plus petits fragments pour des transactions plus rapides et moins coûteuses. Le sharding devrait être lancé en 2023 - donc (théoriquement) nous y arrivons, mais une évolution significative n'est pas observable immédiatement après The Merge et au cours des mois suivants.

Tokenomique

Auparavant, de nouveaux tokens Ethereum étaient créés sous forme de récompenses sur l'ancien réseau principal (mainnet), parallèlement à la Beacon Chain. Après la fusion, seule la Beacon Chain continue de fonctionner et d'émettre des récompenses pour les validateurs, ce qui freine l'émission d'ETH.

Le taux d'émission d'ETH a été évalué à environ 4,61% par an avant The Merge (4,09% pour les mineurs, 0,52% pour les stakers). Le taux d'émission de staking évaluera en fonction du montant total d'ETH stakés sur la Beacon Chain, qui n'a pas connu de changements radicaux et reste à 14 millions d'ETH pour le moment. L'inflation d'ETH reste donc à 0,52%, ce qui représente une réduction de 88,7% par rapport à la période précédant The Merge.

Par ailleurs, la fonction de destruction exerce une influence négative sur l'offre d'ETH. Le brûlage est un mécanisme adopté par les tokens inflationnistes par nature afin de contrôler leur taux d'inflation. La destruction des tokens ETH effacera toutes les nouvelles émissions d'ETH :

image13.png

Une fois simplifié, elle devient :

image11.png

Au niveau d'inflation actuel de 1 700 ETH émis par jour, le taux d'émission quotidien net d'ETH (nouvellement émis moins ceux détruits) deviendra négatif lorsque les frais de gaz quotidiens moyens seront de 16 gwei ou plus.

image17.png

La croissance annualisée de l'offre d'ETH depuis le 15 septembre oscille au-dessus de 0%, ce qui n'est pas une bonne indication de la théorie d'un "ETH déflationniste". Lorsque nous examinons de plus près le graphique des frais de base (ces frais sont détruits pour réduire l'offre d'ETH) par rapport au prix de l'ETH, notamment après l'achèvement de The Merge. On peut dire sans risque de se tromper que cette destruction a permis de ramener l'ETH dans le vert après un creux local de temps à autre, par exemple, du prix de 1 107,40 $/frais de base de 12,09 $ (21 novembre 2022) au prix de 1 139,61 $/frais de base de 14,02 $ (22 novembre 2022). Même si un cas unique n'est pas suffisant, la plupart du temps, les frais de base ont fortement augmenté lors des ventes de panique.



image4.png

Source : CryptoQuant

Les détenteurs d'Ether trouvent bien évidemment l'idée d'un ETH déflationniste particulièrement intéressante, puisqu'elle devrait rendre l'ETH plus rare et plus précieux avec le temps. Cependant, les acteurs du marché avisés agiront certainement en fonction de ce qu'ils savent pour influencer le taux d'émission net du token natif d'Ethereum dans leur propre intérêt.

L'Ethereum en sort renforcé

La déflation de l'ETH n'est pas pour demain, mais l'ETH a-t-il pu réaliser une belle performance cette année ?

L'ETH et ses forks

Alors que le compte à rebours du Merge d'Ethereum se rapprochait de zéro, beaucoup ont commencé à parler d'un fork car, comme l'a dit le mineur d'ETC Sebastian Nill, "la possibilité d'un hard fork a toujours existé. Les utilisateurs préféreront toujours pouvoir miner de l'Ether plutôt que d'avoir à l'acheter." En réalité, il y a eu deux forks d'Ethereum : EthereumPOW (ETHW) et EthereumFair (ETHF). Si l'on y ajoute Ethereum Classic (ETC), vieux de six ans, on obtient trois forks. Cependant, il faut noter qu'Ethereum Classic (ETC) possède son propre écosystème florissant de DApps et qu'il figure toujours dans le top 30 des cryptomonnaies en termes de capitalisation boursière. Voici une comparaison entre les profits des quatre tokens (ETH, ETC, ETHW et ETHF) sur une base trimestrielle.

image9.png

En général, l'ETC s'est toujours bien comporté lorsque le marché était bon ou pas trop mal en point (Q1 et Q3), tandis que l'ETH a été un élément de base dans les périodes difficiles. Extrêmement populaires dans les premiers jours qui ont suivi la mise à niveau d'Ethereum, ETHW et ETHF n'ont même pas été en mesure de rester solides jusqu'à la fin du mois de septembre. ETHW a perdu 77% après 38 jours de trading, ETHF faisant encore pire avec -89% après 16 jours de trading. Comment cela est-il arrivé ?

Dès le jour même de la mise en ligne du projet, des utilisateurs d'EthereumPOW ont signalé des problèmes d'accès qui se sont avérés être le résultat d'une attaque sur ce fork. Des projets futurs peu clairs, un livre blanc sans aucun contenu utile et une version Github inactive ne constituent pas une recette idéale pour un investissement juteux. EthereumFair n'a même pas de livre blanc et son écosystème est encore moins prospère que celui d'EthereumPOW.

En outre, les données de 2miners.com montrent que la puissance de hachage combinée de l'ETHW et de l'ETHF représente moins de 20% du taux de hachage de l'ETC. Le taux de hachage mesure la puissance de calcul utilisée sur un réseau PoW et est donc un indicateur de la santé, de la sécurité et de la difficulté d'une blockchain. À son apogée, l'Ethereum originel a enregistré une puissance de hachage de 1 126,67 TH/s, soit près de 10 fois celle de l'ETC, 70 fois celle de l'ETHW et 300 fois celle de l'ETHF. Il leur reste encore un long chemin à parcourir avant de pouvoir rivaliser avec l'ETC, et a fortiori avec l'Ethereum.

ETH et BTC

Qu'en est-il de la rivalité entre les deux plus grandes cryptomonnaies ? Vous trouverez ci-dessous les corrélations glissantes entre les prix de l'ETH et du BTC pour l'année 2022 (jusqu'au 20 décembre). La corrélation glissante nous permet de voir l'évolution au fil du temps, comme ici avec un aperçu sur 7 jours, 30 jours et 90 jours. Sur le court terme (une semaine), la corrélation entre les prix de l'ETH et du BTC était beaucoup moins fiable ; la corrélation 7J est tombée à moins de 0,25 en janvier et plusieurs fois en dessous de 0,75, probablement en raison des mises à niveau, des retards de la bombe de difficulté et d'autres nouvelles liées à l'écosystème. Une évolution plus homogène est observée sur une base mensuelle : les prix de l'ETH et du BTC sont alors plus susceptibles d'évoluer en tandem (environ 80 à 90% du temps).

image7.png

Même si les périodes plus longues reflètent mieux le prix des deux actifs (les bruits s'annulent), les deux devises ont terminé l'année en perdant les deux tiers de leur valeur après les krachs enregistrés en mai et en novembre. Le Bitcoin a un peu mieux résisté, avec un résultat de -65%, contre -68% pour l'Ethereum.

Adoption de l'ETH

2022 n'a certainement pas été une bonne année pour Ethereum en ce qui concerne les activités des portefeuilles :
Adresses actives : en moyenne, le nombre d'adresses Ethereum actives quotidiennement était de 490 648 en 2022 contre 538 163 en 2021 (-8,83%).
Adresses uniques : la différence entre l'augmentation quotidienne moyenne de cette année et celle de l'année dernière est plus importante (-32,31%), passant de 142 517 en 2021 à 96 472 en 2022.

• Bonus 1 : la valeur moyenne des transactions quotidiennes sur Ethereum en 2022 était de 585 534 dollars, contre 1 080 340 dollars en 2021 (-45,80 %). Les calculs ont été effectués sur la base des données au 20 décembre 2022 de Blockchair.

• Bonus 2 : le nombre total de recherches portant sur Ethereum et ETH en 2022 s'élève à 3 677, soit une baisse de 23% par rapport aux 4 806 recherches effectuées en 2021. Les calculs sont basés sur les données de Google Trends en date du 20 décembre 2022.

En fait, le Merge a permis aux protocoles basés sur Ethereum d'augmenter leurs revenus tout en réduisant leurs coûts. Vous trouverez ci-dessous les gains cumulés des blockchains au cours des 180 et 90 derniers jours (au 20 décembre 2022). Le changement le plus important concerne Ethereum, qui est passé de l'avant-dernière place avant The Merge à la meilleure performance après The Merge, avec 15,5 millions de dollars de gains cumulés sur 90 jours.

image19.png

Source : Token Terminal

Comme dans le cas de l'ETC, l'Ethereum n'est peut-être pas l'actif le plus rentable dans les marchés haussiers, mais il chutera beaucoup moins fort que les soi-disant "tueurs d'Ethereum" dans les marchés baissiers. Les six tokens sélectionnés sont les tokens natifs Layer 1 (L1) ayant la valeur totale bloquée (TVL) la plus élevée au 20 décembre 2022, d'après DefiLlama. La TVL sur Ethereum (13 531 736 320 $) était à elle seule 43% plus élevée que la TVL cumulée des cinq autres tokens (9 468 263 680 $).

image3.png

Par ailleurs, la popularité de l'Ethereum pourrait augmenter de façon exponentielle car les personnes étrangères à la crypto-sphère pourront bientôt acheter, vendre et conserver de l'Ethereum directement sur leur compte PayPal grâce au nouvel accord de partenariat entre MetaMask et le géant du paiement numérique. Les utilisateurs de MetaMask bénéficient déjà d'une rampe d'accès simplifiée puisqu'ils peuvent régler leurs achats de cryptomonnaies avec des cartes de débit/crédit Visa et Mastercard, ainsi qu'avec Apple Pay.

Dérivés de staking liquide Ethereum

L'un des concepts phares de l'année 2023 pourrait être celui des dérivés de staking liquide (LSD). Les LSD sont une forme de produits dérivés, ce qui signifie que leur valeur est dérivée d'un autre actif. Les LSD permettent aux utilisateurs de DeFi qui stakent leurs actifs sur une plateforme d'obtenir des rendements tout en étant en mesure d'obtenir une utilité supplémentaire des tokens stakés.

Afin de faciliter la compréhension, supposons que nous avons des ETH que nous désirons staker sur la Beacon Chain. Nous allons sur Lido, nous transférons nos ETH vers le pool correspondant et nous recevons des stETH en guise de créance sur nos ETH d'origine. Des créances similaires étaient auparavant illiquides et n'avaient pratiquement aucune utilité, sauf pour racheter des ETH. Les stETH et autres LSD, en revanche, peuvent être utilisés comme garantie sur Aave pour les emprunts, pour le yield farming (pool ETH/stETH) sur Curve et bien d'autres choses encore. Ainsi, nous pouvons mettre en œuvre deux systèmes de génération de revenus en même temps : via le staking et via les activités de DeFi.

Le Merge d'Ethereum apporte la prospérité des marchés de staking liquide, car tout le monde ne veut pas être un validateur seul avec 32 ETH bloqués sur la Beacon Chain. Lido offre l'une des premières options de staking groupé avec le stETH et est devenu le plus grand validateur de la Beacon Chain, contrôlant 67% du marché. Dans le cas des dérivés de staking liquide ETH, chaque token est adossé à l'ETH selon un rapport de 1:1.

image5.png

Source : Dune Analytics

Coinbase et Rocket Pool figurent également dans le top 3, soit deux entités décentralisées et une plateforme d'échange. cbETH (le token de staking liquide ETH de Coinbase) n'est apparu qu'après que la Fondation Ethereum ait confirmé le calendrier de The Merge, le 25 août dernier.

Parfois, nous voyons des articles tels que "le stETH perd sa parité" et nous nous demandons si la parité a vraiment de l'importance. Les LSD présentent une certaine similitude avec les actifs enveloppés (wrapped), dans la mesure où les utilisateurs et les détenteurs font confiance à l'intégrité des émetteurs. En tant que validateurs, les émetteurs de LSD peuvent être sanctionnés, c'est-à-dire pénalisés, s'ils ne parviennent pas à assumer leurs responsabilités de validation avec un comportement irréprochable. Les validateurs peuvent perdre la totalité de leur participation dans Ethereum en raison du slashing et, pour cette raison, ne peuvent plus récupérer les LSD. Par ailleurs, la perte de la parité des LSD exposera les emprunteurs DeFi à un effroyable risque de liquidation, car le prêt n'est plus considéré comme garanti. Dans ce cas, les LSD seront vendus automatiquement et vous pouvez dire adieu à vos ETH stakés.

En revanche, si les LSD se tradent à un prix supérieur à celui de l'ETH, le pool n'aura pas assez d'ETH à reverser aux stakers, surtout si un grand nombre de LSD doivent être récupérés en même temps.

stETH a connu une période prolongée de décote entre mai et septembre suite à l'effondrement de Terra (LUNA), puis du prêteur de cryptomonnaies Celsius. Depuis l'achèvement de The Merge, il a regagné sa parité. cbETH se trade presque constamment avec une décote, parfois aussi basse que 8,38%, bien que cela devrait être moins un problème pour leurs détenteurs car ils sont plutôt de nature centralisée et ne se soucient pas beaucoup des activités on-chain. Début 2022, la valeur du rETH (émis par Rocket Pool) a chuté de 10%, mais a connu une appréciation constante au cours du second semestre de l'année.

image12.png

Si l'on se concentre sur le dernier trimestre, on constate que stETH apparaît comme le plus stable alors que ses deux homologues semblent s'éloigner l'un de l'autre au fur et à mesure que le temps passe. Cette stabilité a l'air fascinante, le fait de miser sur le Lido semble être le meilleur choix, n'est-ce pas ? Réfléchissons encore une fois à ce sujet. La dominance de Lido sur la Beacon Chain atteignant 67%, peut-on s'attendre à ce qu'Ethereum soit décentralisé ? Les abus et la censure font partie des préoccupations exprimées par les chercheurs de la Fondation Ethereum.

image14.png

Les LSD porteurs de rendements constituent un ajout intéressant à l'écosystème des produits complexes et dérivés ; ils devraient connaître une croissance encore plus rapide en 2023.

Conclusions

Assez parlé de l'engouement pour le PoS. L'un des inconvénients de ce changement est la définition même de l'ETH : s'agit-il d'une marchandise ou d'un titre ? Le président de la Securities and Exchange Commission (SEC), M. Gensler, a laissé entendre au moment de The Merge que le PoS ETH pourrait devenir un titre. La Commodity Futures Trading Commission (CFTC) considère toujours que l'ETH a la qualité et les caractéristiques d'une marchandise mais, comme la SEC et même la sénatrice Cynthia Lummis, pourtant une fervente partisane des cryptomonnaies, considèrent l'ETH comme un titre, on peut penser qu'un examen plus approfondi de la réglementation est en cours.

Créez votre compte Bitget pour bénéficier des récompenses accordées aux nouveaux utilisateurs et activez les notifications pour nous suivre sur les réseaux sociaux : Twitter | Telegram | LinkedIn | Facebook | Instagram

Avertissement

Bien que nous mettions tout en œuvre pour nous assurer que les informations contenues dans le présent document sont issues de sources fiables, celles-ci sont fournies "en l'état", sans aucune garantie quant à leur validité, leur exactitude, leur utilité, leur actualité ou leur exhaustivité. Nous ne sommes pas responsables des erreurs ou omissions, des pertes et/ou des dommages résultant de leur exposition ou de leur utilisation.

Les informations, points de vue et opinions exprimés ici sont ceux de Bitget au moment de la publication et sont susceptibles d'évoluer à tout moment en raison de circonstances économiques ou financières. Ils ne seront pas nécessairement mis à jour ou révisés pour refléter ces évolutions survenues après la date de publication.

Les points de vue, informations ou opinions exprimés dans ce document sont uniquement destinés à des fins informatives et éducatives. Ils ne sont pas destinés à être utilisés comme des conseils juridiques, fiscaux, d'investissement, financiers ou autres, et ne sont pas proposés à cet effet. Bitget, ses employés, représentants, partenaires et/ou collaborations ne sont en aucun cas responsables de toute décision, action ou résultat obtenu suite à l'utilisation des informations contenues dans le présent document. Toute idée, stratégie ou action d'investissement ou de trading ne devrait jamais être initiée sans avoir préalablement pris en considération la situation personnelle et financière de chaque individu, et/ou sans avoir consulté des conseillers financiers.