Bitget App
Trade smarter
Acheter des cryptosMarchésTradingCopyBotsEarnWeb3

La taille des blocs du Bitcoin - un débat sans fin

iconShare
2023-05-30
La taille des blocs du Bitcoin - un débat sans fin

La guerre de la taille des blocs du Bitcoin a été l'un des débats les plus controversés au sein de la communauté Bitcoin ces dernières années. Le nœud du problème réside dans l'évolutivité, c'est-à-dire la manière dont Bitcoin devrait se développer pour gérer un plus grand nombre de transactions et une plus large adoption. Une partie (les "Big Blockers") estime que la taille du bloc, qui contient toutes les données de la transaction, devrait être augmentée pour permettre un meilleur débit. L'autre faction (vous l'avez peut être deviné) représente les "Small Blockers". Ceux-ci estiment que la taille des blocs doit être maintenue à un niveau bas pour privilégier la décentralisation et la sécurité.

Brève histoire autour de la taille des blocs

En 2010, Satoshi Nakamoto a introduit dans le code du Bitcoin une limite de taille de bloc de 1 Mo, un choix apparemment arbitraire. L'anonymat dans lequel cette décision a été prise ainsi que l'intention qui l'a motivée ont encore ajouté une couche de mystère. De nombreuses personnes pensent qu'il s'agit d'une assurance supplémentaire destinée à garantir que la blockchain Bitcoin reste sans permission et conserve une faible barrière d'entrée. En effet, les participants doivent télécharger toutes les données des blocs pour rejoindre le réseau sans l'aide d'un tiers.

En quelques années, ces blocs de 1 Mo sont devenus un obstacle majeur à l'essor du Bitcoin. Chaque bloc ne contient que de 1 500 à 3 000 transactions et est confirmé toutes les 10 minutes environ. Les transactions sont de plus en plus nombreuses à faire la queue dans le mempool et à se disputer le précieux emplacement dans les blocs, entraînant des frais de gaz de plus en plus élevés. Une autre voix s'est donc rapidement fait entendre.

Les Big Blockers affirment que l'augmentation de la taille des blocs, par exemple à 2 ou 4 Mo, permettrait d'effectuer davantage de transactions dans chaque bloc et de raccourcir ainsi les délais. Cette augmentation du débit faciliterait sans aucun doute l'adoption du Bitcoin comme monnaie et solution de paiement à l'échelle mondiale, ce que même les Small Blockers souhaitent ardemment.

Cependant, les Small Blockers font valoir que l'augmentation de la taille des blocs constitue un risque pour la décentralisation, car des blocs plus grands compliquent la tâche des mineurs et des nœuds de petite taille pour suivre le rythme du réseau. Ils craignent une concentration du pouvoir dans les grands pools de minage si les petits acteurs sont évincés. Certains estiment également que l'augmentation de la taille des blocs pour résoudre les problèmes d'évolutivité revient à essayer d'étouffer un incendie avec des piles de bois. Ce précédent risquerait d'engendrer un certain laxisme chez les développeurs. En y voyant la solution miracle à tous les problèmes, ils se détourneraient de la recherche d'une meilleure utilisation de l'espace des blocs et d'autres solutions de mise à l'échelle.

Un compromis insuffisant

En 2016, l'accord de Hong Kong a semblé être un compromis suffisant pour indiquer que les deux factions avaient enfin trouvé un terrain d'entente. La mise en œuvre de la technologie SegWit (Segregated Witness) permet de supprimer les informations relatives aux témoins du bloc et de réduire la taille des données. Cet accord autorise l’augmentation de la taille des blocs jusqu'à environ 2 Mo. Les Big Blockers ont des raisons de se réjouir de cette décision, tandis que les Small Blockers peuvent se féliciter d'une utilisation plus efficace de l'espace des blocs.

Mais il n'en fut rien. Les Big Blockers ont estimé que cette augmentation n'est qu'une solution temporaire insuffisante qui se heurtera très bientôt à un autre mur, tandis que les Small Blockers se sont fermement opposés à toute augmentation de la taille des blocs, quelle qu'elle soit. Aucun consensus n'a été atteint.

Les développeurs et les évangélistes ont aussitôt commencé à chercher d'autres solutions. En août 2017, les Big Blockers ont procédé à un hard fork pour créer le Bitcoin Cash (BCH), lequel a commencé avec une taille de bloc de 8 Mo. Bitcoin a conservé une taille de bloc de 1 Mo, mais a adopté le fork SegWit pour permettre un plus grand nombre de transactions. SegWit a procédé à d'autres optimisations afin de porter la taille effective des blocs entre 1,6 et 2 Mo.

Une paix temporaire

La guerre de la taille des blocs est plus calme depuis le hard fork du BCH. Cependant, les débats sur l'évolutivité se poursuivent au sein des communautés BTC et BCH. BCH a encore augmenté la taille de ses blocs, les faisant passer à 32 Mo.Toutefois, la capacité de stockage est encore excédentaire. La communauté Bitcoin continue de rechercher des solutions telles que le Lightning Network, le Liquid Network, les signatures de Schnorr et d'autres optimisations pour augmenter la capacité de transaction. Il est également clairement établi depuis peu que Bitcoin manque cruellement d'une solution de mise à l'échelle efficace. En effet, l'émergence des NFT Ordinals et des tokens BRC-20 met les blocs de base à rude épreuve.

Les Big Blockers et les Small Blockers présentent des arguments pertinents pour concilier l'évolutivité et la décentralisation. Il existe des acteurs de bonne foi de part et d'autre qui souhaitent le succès de Bitcoin. Cependant, des désaccords subsistent quant à la meilleure voie à suivre. Le débat autour de la taille des blocs illustre bien les problèmes de gouvernance d'un protocole décentralisé tel que Bitcoin. Au final, un consensus est difficile à atteindre et ce sont les utilisateurs eux-mêmes qui trancheront, en choisissant les caractéristiques qu'ils préfèrent et les cryptos qu'ils jugent les plus intéressantes.

Vous avez bien aimé cet article? Donnez-nous une bonne note sur l'App Store d'Apple et sur Google Play! N'oubliez pas de rejoindre nos communautés sur Telegram:https://t.me/BitgetFr et sur Twitter:https://twitter.com/BitgetFrancais pour recevoir les dernières actualités sur nos campagnes, listings et participer à des discussions amicales et animées!

La taille des blocs du Bitcoin - un débat sans fin image 0