Bitget App
Trade smarter
Acheter des cryptosMarchésTradingCopyBotsEarnWeb3

Inventaire des crashs du Bitcoin – Quel est le bon moment pour acheter ?

iconShare
2023-11-29
Inventaire des crashs du Bitcoin – Quel est le bon moment pour acheter ?

À savoir

  • Bitcoin, la plus importante cryptomonnaie au monde en termes de capitalisation boursière, a connu plusieurs chutes de prix, mais a toujours réussi à revenir du gouffre.

  • Si le cours du Bitcoin a connu des revers temporaires lors de chaque incident, le marché a fini par retrouver sa stabilité et la cryptomonnaie a été largement utilisée et adoptée.

En 14 ans d'existence, - ce qui est relativement peu - le Bitcoin a connu des variations de prix spectaculaires. Il est devenu célèbre pour sa volatilité, les chutes et records se succédant souvent à un rythme effréné. Les investisseurs et les curieux se sont intéressés à ce phénomène, amenant à se poser la question suivante : quel est le meilleur moment pour investir dans le Bitcoin ? Pour ce faire, nous devons d'abord comprendre les krachs boursiers passés et leurs déclencheurs.

Juin 2011 - Piratage de Mt.Gox

En 2011, soit deux ans après sa création, Bitcoin restait un actif numérique relativement obscur, la plupart des premiers utilisateurs étant des passionnés de technologie et des spéculateurs. Le trading de Bitcoins était principalement concentré sur une plateforme connue sous le nom de Mt.Gox. Le 19 juin 2011, la plateforme a connu une faille de sécurité, entraînant une dégringolade rapide et drastique du cours du Bitcoin de 99,9%, passant de 17,50 $ à seulement 0,01 $. Le trading sur la plateforme a dû être suspendu. C'est à ce jour la plus grande chute du cours du Bitcoin jamais enregistrée. L'une des causes était le nombre relativement faible d'investisseurs dans le Bitcoin à l'époque, résultant en une profondeur de trading insuffisante. Une vente massive peut facilement entraîner des variations de prix considérables.

Lorsque la panique s'est progressivement apaisée sur le marché et que le trading a repris sur Mt.Gox, le cours du Bitcoin a retrouvé son niveau antérieur.

Décembre 2013 - Répression réglementaire en Chine

Le 5 décembre 2013, la Banque populaire de Chine et quatre autres agences gouvernementales ont publié un avis restreignant l'interaction des institutions financières avec le Bitcoin. Cet avis stipule explicitement que le Bitcoin ne doit pas être utilisé comme monnaie sur le marché chinois. Elle a également imposé aux établissements de paiement tiers de s'abstenir de fournir des services de compensation pour les plateformes d'échange de Bitcoins et d'autres cryptomonnaies. En l'espace de deux semaines seulement après la publication de l'avis, le prix du Bitcoin est passé de 1 152 $ à 519 $, marquant ainsi une baisse de plus de 50%.

Le Bitcoin a toutefois connu un rebond spectaculaire un mois plus tard, passant de 519 $ à 869 $ avant la fin du mois de janvier 2014, ce qui représente une hausse de plus de 67%.

Février 2014 - Chute de Mt.Gox

En février 2014, la plus grande plateforme d'échange de Bitcoins au monde à l'époque, Mt.Gox, a été victime d'un piratage qui a entraîné le vol de 850 000 BTC. Cet incident a été l'un des pires piratages de l'histoire du Bitcoin, déclenchant une panique extrême et une crise de confiance sur le marché. L'ensemble du marché des cryptomonnaies s'est effondré, et le prix du Bitcoin a rapidement et considérablement baissé en raison de cet événement inattendu, passant de 823 $ à 420 $, soit une chute d'environ 50%. En fin de compte, Mt.Gox s'est déclaré en faillite à Tokyo le 28 février 2014, puis s'est placé sous la protection du chapitre 15 aux États-Unis le 9 mars.

Le mois suivant, le Bitcoin a fluctué autour des 420 $. En mai 2014, le Bitcoin a connu une nouvelle tendance haussière qui l'a fait passer d'un plancher de 420 $ à 659 $, ce qui représente un gain de plus de 57%.

Juin 2016 - Hard Fork d'Ethereum

Le 17 juin 2016, une organisation autonome décentralisée connue sous le nom de The DAO a été victime d'un piratage informatique qui a entraîné le vol de 3,6 millions d'ETH, soit d'une valeur d'environ 50 millions de dollars à l'époque. Cet événement a déclenché une vente massive sur le marché des cryptomonnaies. Le prix du Bitcoin est passé de 700 $ à 567 $ en l'espace de deux semaines, soit une chute d'environ 20%. L'incident a également provoqué un fork au sein de la communauté Ethereum : pour compenser ses pertes, la communauté a décidé d'effectuer un hard fork, invalidant ainsi les ETH volés. Cette décision a suscité un vif débat, certains estimant que l'annulation des transactions va à l'encontre de l'esprit de décentralisation et d'immuabilité de la blockchain. Finalement, Ethereum s'est scindé en deux blockchains distinctes : Ethereum et Ethereum Classic.

Août 2016 - Piratage de Bitfinex

Le 4 août 2016, la plateforme d'échange de Bitcoins Bitfinex a été victime d'un piratage informatique qui a entraîné le vol d'environ 120 000 BTC, d'une valeur totale d'environ 75 millions de dollars. Cet incident est le deuxième plus grand piratage et vol de l'histoire du Bitcoin. Cet événement a semé la panique et l'incertitude sur le marché des cryptomonnaies, entraînant une chute importante du cours du Bitcoin, le faisant plonger à environ 450 $ en une seule journée, soit une baisse de 25%, la plus forte chute de l'année en une seule journée.

De l'incident avec Ethereum au vol de Bitfinex, le marché du Bitcoin a connu, en l'espace de deux mois seulement, deux cygnes noirs consécutifs. Toutefois, ces événements n'ont pas été fatals au Bitcoin. Grâce aux effets positifs du deuxième halving qui a entraîné une réduction des taux d'inflation, le Bitcoin a réussi à rattraper toutes ses pertes à la fin de l'année 2016 et a dépassé la barre des 1 000 $, soit une augmentation d'environ 120% par rapport à son niveau le plus bas de 2016, à savoir 450 $. L'année suivante, le Bitcoin a fait plusieurs percées consécutives, culminant à un nouveau sommet de 19 000 $ à la fin de l'année 2017.

Mars 2020 - Krach boursier à cause de la COVID-19

Au milieu de la pandémie de COVID-19 qui a balayé la planète, l'économie mondiale a été confrontée à des défis sans précédent, ce qui a entraîné des ventes massives sur les marchés. Les actions américaines ayant connu de fortes baisses et quatre effondrements en l'espace de dix jours, la panique s'est également propagée des marchés financiers traditionnels au marché des cryptomonnaies. Le 12 mars 2020, le Bitcoin a chuté de 7 900 $ à 3 800 $, soit une baisse de plus de 50% à un moment donné. Ce plongeon a également entraîné la vente d'autres cryptomonnaies, l'ensemble du marché chutant brutalement en peu de temps. Selon CoinMarketCap, la capitalisation totale du marché des cryptomonnaies est passée d'environ 300 milliards de dollars en février à environ 100 milliards de dollars en mars.

Deux mois plus tard, le Bitcoin a connu son troisième halving et, sur la base de ce mouvement positif, le marché a rapidement rebondi. À la fin de l'année 2020, il a dépassé ses précédents sommets et a franchi pour la première fois la barre des 20 000 $.

Mai 2021 - Réglementations et sentiment de marché

Le 19 mai 2021, le marché des cryptomonnaies a piqué du nez. Le Bitcoin a connu sa chute la plus importante sur une journée, d'environ 34%, passant sous la barre des 30 000 $, tandis qu'Ethereum a subi une baisse encore plus importante, de près de 50%. L'une des principales raisons de cette chute est l'imposition par le gouvernement chinois de réglementations plus strictes pour le Bitcoin et d'autres cryptomonnaies. Ces réglementations interdisent notamment aux institutions financières et aux sociétés de paiement de fournir des services crypto. Le PDG de Tesla, Elon Musk, a également tweeté des commentaires suggérant que Tesla pourrait vendre ses avoirs en Bitcoin, ce qui a eu un impact négatif sur la confiance du marché. Cette détérioration du sentiment de marché a entraîné une vague de ventes massives, ce qui a encore accentué la chute du cours du Bitcoin.

Une fois ces nouvelles négatives digérées par le marché et les ventes effectuées, le Bitcoin a repris sa tendance haussière. Six mois plus tard, Bitcoin atteignait le niveau record de 67 500 $.

Mai 2022 - Chute de Terra

En mai 2022, des rumeurs ont circulé selon lesquelles l'UST, la stablecoin algorithmique de Terra, risquait de perdre sa parité avec le dollar américain. Alors que le prix de l'UST continuait sa baisse, le (désormais) LUNC a vu son prix chuter de 119 $ à 0,0001972 $, proche de zéro. L'effondrement de Terra, l'une des dix premières blockchains publiques au monde, a déclenché une réaction en chaîne : le Bitcoin a chuté de plus de 20% en deux semaines, atteignant son niveau le plus bas depuis deux ans, et la grande majorité des cryptomonnaies ont vu leur capitalisation boursière diminuer de manière significative. L'événement a eu des répercussions plus larges dans les mois qui ont suivi, avec le dépôt de bilan de plusieurs sociétés crypto, dont Three Arrows Capital (3AC), Voyager, BlockFi et Celsius.

L'effondrement de LUNA et de l'UST a eu un impact important et a été perçu comme le début d'un nouveau marché baissier. Alors que la plupart des altcoins ont amorcé une tendance à la baisse, la part de marché du Bitcoin s'est progressivement redressée. Le prix du Bitcoin a également commencé à revenir à ses niveaux d'avant le crash.

Novembre 2022 - Crise de liquidité chez FTX

En novembre 2022, la troisième plateforme mondiale, FTX, a également connu une grave crise. Son fondateur et responsable, Sam Bankman-Fried (SBF), a détourné des fonds importants de la plateforme FTX par l'intermédiaire de sa société affiliée, Alameda. Il a utilisé l'effet de levier pour trader sur le marché des cryptomonnaies, ce qui a finalement conduit à l'exposition de ses agissements. En conséquence, les investisseurs se sont empressés d'effectuer des retraits, FTX a été confronté à une crise de liquidité et a finalement déposé le bilan. Il s'est écoulé moins de dix jours entre le début de l'incident et la mise en faillite de FTX. En l'espace d'une semaine, le Bitcoin est passé de 21 285 $ à 16 800 $, ce qui représente une baisse d'environ 21%.

Dans les six mois qui ont suivi l'événement FTX, le prix du Bitcoin a grimpé jusqu'à 31 000 $, bien décidé à se débarrasser des effets de ce cygne noir.

Conclusion

Malgré les crises passées, le Bitcoin s'en est toujours sorti avec succès et a constamment atteint de nouveaux records de prix. Comme le dit le proverbe, "ce qui ne tue pas rend plus fort". Actuellement, le prix du Bitcoin fluctue à un niveau relativement bas et, avec le quatrième halving en approche, la récompense de bloc passera de 6,5 BTC à 3,25 BTC. Compte tenu de l'évolution des prix après chaque halving, il est fort probable que la baisse de l'inflation donne le coup d'envoi d'un nouveau marché haussier. Des analystes reconnus du secteur prédisent également que le prix du Bitcoin franchira la barre des 100 000 $ lors du prochain marché haussier.

Bien qu'il soit impossible d'anticiper l'évolution rapide du marché des cryptomonnaies, il y a de bonnes raisons de penser que le Bitcoin est en train de devenir le choix d'un plus grand nombre d'investisseurs.

Pas encore Bitgetter ? Inscrivez-vous dès maintenant pour vous lancer dans l'univers des cryptomonnaies !

Avertissement :
Les opinions exprimées dans cet article le sont à titre informatif uniquement. Cet article ne constitue pas une recommandation des produits et services présentés, ni un conseil en matière d'investissement, de finance ou de trading. Avant de prendre toute décision financière, il est recommandé de demander conseil à des professionnels qualifiés.